turfLes courses de plat



course de platLes courses de plat : les critères à prendre en compte


Les courses à handicap

La valeur handicap
C'est le handicapeur qui détermine cette valeur suivant les performances et la qualité d'un cheval.

Le poids porté par le cheval est égal à sa valeur handicap à laquelle on ajoute la référence de la course.

Le principe de ces épreuves est d'égaliser les chances de chaques concurrents. Des poids différents leur sont octroyés suivant leurs performances passées. Ainsi un cheval qui vient de remporter une course se voit pénaliser au poids. Un cheval qui reste sur des échecs se voit délester au poids.

La valeur handicap représente, en kilos, la valeur théorique du cheval.
Plus ses performances sont bonnes, plus sa valeur augmente et vice-versa.

Elle n'intervient dans le calcul des poids que dans les courses à handicap.
Poids porté = valeur + référence du handicap.

Les chevaux sont donc censés avoir une chance égale.
C'est pourquoi les courses à handicaps sont souvent intéressantes aux gains, les combinaisons de gagnants possibles étant plus nombreuses.

Plus la valeur d'un handicap est basse, meilleur sera le lot.

Handicap, de l'expression anglaise "hand in cap ", signifie "main dans le chapeau". Ce qui résume bien les courses à handicap : une bonne part de hasard.


Les critères à prendre en compte

L'aptitude au terrain
Le terrain peut être lourd, pénible ou souple, bon suivant la météo. Certains chevaux ne pourront être performant sur des pistes pénibles ou vice-versa.

Le port des oeillères
Il permet à un cheval de se canaliser sur sa course. Un cheval qui porte donc des oeillères pour la première fois ou rarement sera donc à repérer.

Le poids - échelle des valeurs
Sur une courte distance, le poids est moins important. Sur une plus longue distance, le poids à porter peut être préjudiciable pour le cheval. Lorsque le cheval gagne un handicap, il se voit pénaliser au poids et sa marge se réduit donc. Il faudra attendre généralement plusieurs courses si sa valeur est trop haute pour qu'il puisse refaire surface et donc revenir à un poids où il peut être compétitif.
Inversemment, il faut se méfier d'un cheval dont la valeur a été revue à la baisse même s'il reste sur des échecs. Il ne devrait pas tarder à refaire surface.

La corde
Lors d'une course de plat, les chevaux sont placés dans une stalle de départ et hérite d'un numéro désigné par tirage au sort. Le n°1 est à la corde et le n°18 à l'extérieur. Le n°18 aura donc une distance plus longue à parcourir et se trouve désavantagé.

La forme
La condition du cheval est le facteur le plus important. Un cheval en grande condition et qui reste sur de bonnes sorties aura toujours plus de chances de participer à l'arrivée. Il est par contre peu probable de voir un cheval s'illustrer s'il reste sur de nets échecs où s'il n'a pas été revu en compétition depuis plusieurs mois.

fleche steeple-chase le trot
fleche steeple-chase les courses de haies
fleche steeple-chase le steeple-chase