Maxime Guyon

Contact

facebook quinte-pool twitter quinte-pool

partants quinte demain Maxime Guyon: c'est le dieu des courses qui l'a créé...




Maxime Guyon
Maxime Guyon est né le 7 mai 1989 à Laval en Mayenne pays des trotteurs.
Enfant, il est attiré par la vitesse et démarre par les courses de poneys. Il explique:"Je me suis pris au jeu des courses de poneys, et le galop m'a toujours plus attiré, ce qui tombait bien, vu mon gabarit."
Maxime Guyon intègre l'école des jockeys du moulin à vent de Gouvieux. Il entre en apprentissage chez l'entraîneur André Fabre
Août 2005, à l’âge de 16 ans, il remporte sa première course avec Fairwuala sous les prestigieuses couleurs de l'Aga Khan sur l’hippodrome de Chinon. Il s'adjuge de 5 succès cette année-là. 

Il remporte: 33 victoires en 2006, 29 victoires en 2007, 63 victoires en 2008.

En 2008, le jeune jockey passe professionnel.

Le 14 juillet 2009, il remporte son premier groupe I en selle avec Cavalryman à l'occasion du Grand Prix de Paris à Longchamp. Il confie: "C'est fabuleux, cette joie, ces sentiments venus d'une autre planète..."
Il gagne en 2010, le Prix du jockey-club avec Lope de Vega sur l'hippodrome de Chantilly.

André Fabre Un jour, maître Jean-Paul Gallorini a dit: "Maxime, c'est le dieu des courses qui l'a créé..." L'entraîneur ne s'est sans doute pas trompé. André Fabre, doit probablement penser la même chose, lui qui fait confiance au "gamin mayennais" depuis plusieurs années.
En 2011, il décroche huit victoires donc le Prix de Diane avec Golden Lilac. Le Grand Prix de Paris à nouveau avec Meandre.
Mais également à Hong Kong avec Ambitious Dragon.
Effectivement, Maxime Guyon se distingue non seulement en France, mais signe des succès de prestige en Angleterre, Allemagne, mais aussi à Dubaï et Hong Kong.
En 2012, il gagne le Grand Prix de Saint-Cloud avec Meandre.
Il obtient quatre cravaches d'argent consécutives. En 2010 avec 130 victoires, 2011 avec 156 victoires, 2012 avec 157 et 2013 avec 198 victoires.

Maxime Guyon c'est aussi un jockey souriant, sympathique, abordable. Il ne vous dira jamais non pour un autographe ou un selfie.
jockeyx Maxime GuyonIl remporte, le 4 mai 2014, les 1000 Guinées de Newmarket en selle avec Miss France. Devenu au fil du temps une valeur sûre chez les jockeys, "Max" voit ses efforts payés. Il signe un contrat de quatre ans en première monte avec l'écurie des frères Wertheimer, qui viennent de se séparer d'Olivier Peslier.
2015, il a pu offrir un premier succès aux frères Wertheimer à Dubaï dans une épreuve du groupe I avec Solow. Il est aussi très fier d'être associé à une casaque aussi prestigieuse, qui est sur le devant de la scène hippique depuis des décennies.

Vainqueur du classement jockeys des Epiqe Series au galop en 2016, Maxime Guyon a remporté trois des étapes de ce circuit d'élite, en montrant à chaque fois l'étendue de son talent. 
- Grand Prix de Saint-Cloud, victoire avec Silverwave.
- Prix Lucien Barrière, Grand Prix de Deauville victoire avec Savoir Vivre. 
- Qatar Prix Vermeille, victoire avec Left Hand. 

Troisième place dans le classement national des jockeys, le pilote mayennais peut par ailleurs se targuer de s’être mis en évidence dans les quintés. En menant au succès Donuts Reyor dans le Prix du Pays d’Ouche, puis à Deauville, Maxime Guyon a porté à 17 le nombre de ses succès dans les événements, en 2017. À noter que le record de victoires dans les quintés+, en une saison, est toujours détenu par Stéphane Pasquier, (19).

En octobre 2017, Maxime Guyon franchit le cap des 1500 victoires.
Janvier 2018, c'est au trot, à Cagne sur-Mer dans une course attelée réservée aux professionnels du galop, en selle avec Valdi de Cara que Maxime Guyon a remporté sa cinquième victoire de l'année 2018.

Maxime Guyon : "Je travaille, j'observe, j’écoute, je prends exemple sur mon modèle, Olivier Peslier. Je veux durer, faire partie des meilleurs durant des années."


Article Maxime Guyon: publié le 10 août 2018.


A consulter également:

fleche noire Franck Nivard: une ascension fulgurante
fleche noire Jean-Michel Bazire : un homme hors du commun
fleche noire Christophe Soumillon : le battant
fleche noire Nathalie Dessoutter : une volonté hors pair
fleche noire Delphine Santiago : passion et courage

fleche Tous les articles Turf