Analyse et pronostic Quinte 15/08/2018

facebook quinte-pool twitter quinte-pool

courses pmu et pronostics quinte Analyse et pronostics de la course PMU du Quinté du 15 août 2018



Chaque jour, l'analyse détaillée des partants du Quinté du jour et le pronostic Quinté en cinq et huit chevaux. Faites votre papier avec l'étude des performances de chaque cheval, l'avis des entraineurs et jockeys.

L'analyse complète du Quinté et les pronostics en cinq chevaux sont disponibles pour les Poolistes (à partir de 15h la veille des courses).
pronostics quinté Recevoir l'analyse complète et les pronostics du Quinté ainsi que la sélection jeux simples


Quinté du MERCREDI 15 AOUT 2018 - DEAUVILLE - Réunion 1 - Course 3 - 15h15 - PRIX DU HONG KONG JOCKEY CLUB

Plat - Handicap - 3 ans - 1900 mètres (PSF), Corde à droite - Ref: +20

             
1 ZILBIO 11 BOUDOT PC. PANTALL HA. 59,0kg 1p 0p 3p 9p 2p 3p (17) 1p 5p
Il s'était placé cinquième lors d'une course à conditions disputée sur ce parcours sur ses débuts. Il a ensuite soufflé le chaud et le froid sur ses gros handicaps disputés sur le gazon mais il s'est racheté dernièrement avec une victoire à en Classe 2 à Vichy. Il devra maintenant confirmer ses bonnes dispositions pour son retour à ce niveau.

Henri-Alex Pantall :
Il a pu s'imposer à Vichy, le dernier coup, et nous étions évidemment très satisfaits. C'était sur 2000 mètres et la distance proposée ce mercredi lui plaira. Il est resté bien depuis ça, au travail. Le sable, l'automne passé, l'avait vu se défendre honorablement. Il s'exerce de toute façon plaisamment sur cette surface...
2 CASIMIR (IRE) 6 PESLIER O. FERLAND (S) C. 59,0kg 7p 1p 3p 4p (17) 3p 1p
 Il ne démérite pas depuis ses débuts dans les courses à conditions. Il s'est imposé en Classe 2 en juin à Salon de Provence. Il a par contre échoué ensuite à un niveau supérieur. Sa marge semble mince et il devra faire ses preuves ce mercredi pour son premier handicap ainsi que sur la PSF. Son mentor se montre néanmoins assez optimiste.

Christophe Ferland :
Etre raccourci, le 14 juillet, ne lui avait pas convenu. Il sera mieux là, que sur le mile. Je constate simplement qu'il va porter du poids, ce mercredi. Il s'est toujours très bien défendu, excepté son récent échec, et je ne peux pas lui reprocher grand-chose. Sa corde 6 devrait être un atout, d'autre part. Moi, j'en attends une belle prestation...
3 INFIRMIER (USA) 10 BENOIST G. WATTEL MLLE A. 57,5kg 1p 2p 5p 3p 2p
Il reste sur de bonnes courses avec un accessit d'honneur dans un réclamer et une victoire dans une course à conditions disputée à Saint-Malo. Il sera un peu rallongé ici et devra faire ses preuves pour son premier handicap. Il devrait défendre chèrement ses chances.

Anastasia Wattel :
C'était sa première victoire, le 14 juillet. Il trouvait des conditions favorables, il faut le reconnaître, affrontant alors une opposition dans ses cordes. Il est très gentil, facile à entraîner. Il fait preuve de maniabilité, d'autre part. Il me semble aussi pris à son poids, ici. J'ai juste un léger doute sur sa tenue, question distance. Son comportement, là, me dira si je dois le rediriger vers 1600 mètres...
4 BALANNJAR (oeil) 15 SOUMILLON C. DE ROYER DUPRE A. 57,5kg 3p 3p 5p 1p
Il s'était imposé sur sa première course et ne démérite pas depuis dans les courses à conditions. Il va disputer ici comme beaucoup son premier handicap et devra donc faire ses preuves. Il devrait une nouvelle fois donner son maximum et il va bénéficer de la monte de Christophe Soumillon.

Les reporters - Il avait ouvert son palmarès d'emblée avec style à Lyon-Parilly, fin avril. Il s'est contenté d'accessits, depuis ça, et le voilà maintenant au niveau des événements. Son poids paraît correct. Il était déjà muni d'oeillères, récemment, et il les aura encore ici. Christophe Soumillon devra gérer sa stalle 15 en dehors. Il peut parfaitement espérer s'illustrer...
5 CHECKPOINT CHARLIE (IRE) 4 FOUASSIER A. O'NEILL (S) E. 57,0kg 9p 3p 7p 4p (17) 1p 2p 3p 3p
Il a remporté son maiden sur PSF à l'automne dernier mais se montre par contre intermittent depuis. Il reste sur un échec mais il n'est pas à sous-estimer sous un  bon jour. Il peut intégrer la combinaison gagnante pour son premier handicap.

Eoghan J. O'Neill :
Il ne répète pas ses courses, il me faut le reconnaître. C'est pour cette raison que je vais lui remettre des australiennes, cette fois. Il s'agit d'un bon droitier et le sable lui plaît. Il va dès lors trouver des conditions intéressantes, ici. Il peut très bien courir...
6 EL PATRON (oeil) 3 PICCONE T. ROHAUT (S) F. 57,0kg 7p 4p 5p 6p (17) 1p 3p 7p
Il avait remporté son maiden à l'automne dernier mais a déçu depuis. Il a échoué sur le parcours qui nous intéresse au printemps et reste sur un nouvel échec dans une petite course à conditions. Sa tâche semble difficile pour son premier handicap.

Les reporters - Il avait ouvert son palmarès dès l'automne passé. On le pensait donc capable de réaliser une belle saison. Mais il n'a jamais pu faire mieux que quatrième depuis. Il se frottait sans doute à un peu trop fort. Il va découvrir la catégorie des quintés, ce mercredi, qui pourrait lui réussir. On ne doit en tout cas pas l'écarter trop vite...
7 LAWANDA (IRE) 2 AUGE J. FERLAND (S) C. 56,5kg 7p 4p 5p 1p
Elle s'est imposée sur sa première courses et n'a pas démérité en mai avec une quatrième place dans une Classe 1. Dernièrement, elle s'attaquait à trop forte partie. Elle va disputer son premier handicap ce mercredi et son mentor se montre assez optimiste. Elle peut accrocher une allocation.

Christophe Ferland :
Elle visait un peu haut, le dernier coup, et elle ne s'est dès lors pas mal défendue, battue évidemment. Il s'agira d'un handicap, cette fois, une catégorie où elle me semble être remarquablement située. Elle a aussi la corde 2, là. Je la crois capable de bien faire. Sachez que le sable ne devrait pas la gêner ! Elle a sa place à l'arrivée...
8 NAMAR (IRE) 1 HAMELIN A. LEENDERS N. 56,0kg 7p 6p 3p 3p 6p 7p (17) 1p 1p 0p 5p 2p 6p
Elle est expérimentée contrairement à beaucoup dans ce lot et a fait ses preuves dans les handicaps. Elle s'est placée troisième à Chantilly en juin (où elle devançait Folle Passion-11). Elle a par contre échoué sur ses deux dernières courses en Classe1. Elle s'est déjà imposée sur le tracé et peut avoir des ambitions.

Norbert Leenders :
Elle vient d'être septième d'une classe 1 où elle affrontait des chevaux plus forts qu'elle. Elle n'a donc pas démérité. Elle va retrouver ici une catégorie où elle est confirmée. Je regrette simplement de l'avoir présentée fin juillet, car elle aura moins de fraîcheur. C'est dommage. J'espère quand même qu'elle pourra produire un finish valable. Je la trouve bien...
9 BUSTER 5 LEMAITRE A. CAULLERY N. 56,0kg 0p 8p 3p 6p 1p 9p 1p (17) 3p 2p 2p 6p
Il est expérimenté mais a échoué sur ses deux gros handicaps disputés. Il devra donc faire ses preuves mais il revient ici en étant délesté d'un kilo. Il revient également sur le sable où il s'était imposé en début d'année. Dans ce lot, il pourrait se racheter.

Nicolas Caullery :
Il a fini dernier assez loin à ParisLongchamp le 14 juillet, au même niveau, et il s'agissait évidemment d'une grosse déception. Mais il faisait très chaud, ce jour-là, ce qui constitue peut-être une explication. Ses analyses n'ont rien décelé, en tout cas. Il court donc ça. Ce quinté était un peu visé, ayant triomphé sur le sable. Je ne vais pas le condamner trop vite...
10 SA MOLA (GER) 8 GUYON M. SUBORICS A. 56,0kg 2p 3p 4p 1p (17) 9p
Elle est sur la montante et reste sur une bonne course avec une deuxième place lors d'une course à conditions disputée à ParisLongchamp. Ses dernières courses sont encourageantes et son mentor se montre optimiste pour son premier handicap.

Andreas Suborics :
Ses quatre tentatives cette année ont été plaisantes. Elle vient ainsi d'être remarquable deuxième, à ParisLongchamp, une encolure devant la troisième. Sa seule sortie négative était l'an passé, sur le sable, en débutant, et elle avait alors joué de malchance. L'opposition va certes être sérieuse, ce mercredi. Mais je crois qu'elle peut finir parmi les cinq premiers...
11 FOLLE PASSION 7 BARZALONA M. PANTALL HA. 55,5kg 2p 4p 1p 2p 6p 2p 4p (17) 4p 4p 3p 9p
Il enchaine les belles courses. Il a remporté un handicap en mai et reste sur une nouvelle belle courses pour ses débuts dans les gros handicaps avec un accessit d'honneur à ParisLongchamp. Il va débuter sur le sable mais a les moyens de jouer un premier rôle dans ce lot.

Henri-Alex Pantall :
Il reste sur deux très bonnes sorties au niveau des gros handicaps, étant d'abord quatrième puis deuxième, ce 14 juillet. Je l'ai évidemment trouvé plaisant et il est toujours aussi bien à l'exercice...
12 SANDYSSIME 9 DEMURO C. BOTTI (S) A&G. 55,5kg 4p 6p 7p 0p 1p 2p (17) 6p 2p 5p
 Il avait nettement échoué lors de son unique tentative à ce niveau en mai. Il a néanmoins montré du mieux dernièrement avec une quatrième place en Classe 1. Il va débuter sur la PSF ce mercredi mais pourrait courir en amélioration.

Alessandro&Giuseppe Botti (s) :
J'ai jugé sa dernière sortie encourageante. Il prouvait alors sa compétitivité au niveau des handicaps, en tout cas, se classant quatrième. Il n'y avait que dix partants et il faut dès lors voir, ici. Je trouve cependant qu'il est devenu plus maniable, maintenant. Il s'était ainsi montré trop allant le 28 mai, lorsqu'il finissait... dernier à ce niveau. Il a besoin d'un train sélectif !
13 LONESOME STAR 14 PASQUIER S. CLEMENT (S) N. 55,5kg 1p 6p 7p 6p
Il a quatre courses à son actif et vient de surprendre en s'imposant pour son premier handicap disputé sur PSF à Chantilly. Il est sur la montante et il a été bien préparé en vue de cette épreuve. Une belle course est donc attendue pour son premier gros handicap.

Nicolas Clément :
Il a pu gagner récemment, après trois prestations discrètes. Il est en progrès. Il a eu le déclic au début de l'été, à l'exercice, et ce succès ne me surprenait pas trop, dès lors. C'était une vive satisfaction. Ce quinté tombe au bon moment, malgré la surcharge. Il va se présenter en belle forme et j'ai pu bien le préparer. Nous y allons relativement confiants...
14 UNGUJA 13 BAZIRE P. BARY (S) P. 55,5kg 4p 8p 4p 2p 3p
Elle vient de bien se comporter pour son premier handicap avec une quatrième place à Vichy sur le mile. Cette course est donc encourageante mais elle devra faire ses preuves pour son premier gros handicap et sur la distance plus longue. Elle devrait défendre chèrement ses chances ce mercredi.

Pascal Bary :
Elle découvrait la catégorie, le 18 juillet, et elle se défendait avec brio, car quatrième alors. Mais je la trouve un peu surestimée par les handicapeurs. On va voir. Elle affiche une belle forme, en tout cas, et cette surface lui convient. Le rallongement de la distance ne devrait pas être un problème, au contraire. Je la pense capable de bien courir...
15 CHICHI ONE (oeil) 16 HARDOUIN E. DEMERCASTEL P. 54,5kg 7p 7p 0p 6p 6p 1p
Elle avait échoué lors de son premier gros handicap disputé en mai mais elle a montré du mieux dernièrement avec une septième place à Chantilly. Cette course est encourageante et elle sera munie d'oeillères complètes ce mercredi. Elle est également mieux placée au poids. Elle peut se placer.

Philippe Demercastel :
Je pense qu'elle se laisse un peu vivre. Je suis sûr qu'elle aurait pu faire mieux que septième le 23 juillet, au même niveau. Elle avait des australiennes, ce jour-là, et je la munirai d'oeillères complètes, cette fois. Elle va aussi retrouver le sable, qu'elle préfère peut-être. Mais elle avait dominé un lot faible, lors de ses débuts. Elle a très bien travaillé et je retente le coup dans ce quinté.
16 PRIMA PERFECT 12 MENDIZABAL I. CARAYON J. 54,0kg 7p 5p 8p 1p 9p 3p 7p 0p 6p (17) 5p 9p 3p
Elle est expérimentée et a remporté son handicap en mai sur la PSF de Chantilly. Elle n'a cependant pas confirmé depuis et reste sur des échecs. Son mentor se montre néanmoins confiant et la juge capable de se racheter.

Julien Carayon :
Je vous garantis sa forme, avant ce quinté. Eddy Hardouin ne pourra pas la monter, cette fois, mais Ioritz Mendizabal devrait bien s'entendre avec elle. Elle est devenue plus maniable et elle peut donc être montée suffisamment près de la tête, désormais. J'aurais certes été plus confiant en deuxième épreuve. Elle garde néanmois ma confiance. Je serais même déçu de ne pas voir à l'arrivée...