facebook quinte-pool twitter quinte-pool

Le pronostic du Quinté du 13 janvier 2019 - Grand Prix de Belgique

La photo de Bird Parker au Grand Prix de Belgique
publié le 12/01/2019 par ©quinte-pool.fr


Quinté du DIMANCHE 13 JANVIER 2019 - VINCENNES - Réunion 1 - Course 5 - 15h50 - GRAND PRIX DE BELGIQUE

110.000 Euros - Attelé. - Groupe II - 2.850 mètres - grande piste


pari simple pari couplé  pari couplé ordre  pari trio paris 2 sur 4 pari tiercé pari Quarté+ pari Quinté+ pari multi

          Indice de difficulté
étoile rouge étoile rougeétoile jauneétoile jauneétoile jauneétoile jaune


chevaux   drivers entraineurs   musique
1 DAY OR NIGHT IN D4 ABRIVARD M. UNTERSTEINER J. 2850m 5a (18) 7a 2a Da 1a 5a 2a 1a 7a Da Da 1a
Il avait remporté le Prix Jean-René Gougeon - Groupe III sur le tracé réduit de Vincennes à la même époque l'année dernière et s'était ensuite imposé à deux reprises en Suède. Il n'a par contre pu obtenir que de petites allocations sur notre sol cet hiver à un niveau moindre. Il s'attaque ici à plus forte partie et revient sur ce parcours où il n'a pas une grande réussite. Son mentor se montre néanmoins assez optimiste pour une petite allocation.

Ronny Kuiper, manager de l'écurie - Il a très bien tenu sa partie dans le Prix de Lille, sans être chanceux dans la phase finale. Depuis cette sortie, tout va bien au travail. C'est un chic cheval. Evidemment, il monte sérieusement de catégorie ici, mais à l'issue d'un parcours en dedans, il peut nous faire plaisir en se classant quatrième ou cinquième. Il bénéficiera prochainement d'engagements plus favorables.
2 BAHIA QUESNOT D4 GUELPA J. GUELPA J. 2850m 9a (18) 1a 9a 0a 0a 8a 2a 2a 7a 7a 4a 0a
Elle a eu quelques bonnes courses l'année dernière et a terminé l'année par une belle victoire lors du Grand Prix de Noël - Groupe III disputé à Cagnes-sur-Mer. Elle s'attaque cependant ici à forte partie. Elle est également intermittente et a échoué sur ses dernières courses disputées sur le parcours. Son menor la dit néanmoins en belle condition et tente de la qualifier pour le Grand Prix d'Amérique.  A noter qu'elle sera déferrée des quatre, configuration qui lui réussit bien. Elle tentera de surprendre à belle cote.

Junior Guelpa :
Elle a brillamment gagné le Grand Prix de Noël à Cagnes-sur-Mer avant de se comporter honnêtement ferrée aux vingt-cinq mètres. Après discussions avec ses propriétaires, on a choisi cet engagement plutôt que le Prix de la Côte d'Azur jeudi dernier. Elle est en belle forme et c'est notre seule chance de la qualifier pour le Prix d'Amérique.
3 ERIDAN Dp RAFFIN E. GUARATO S. 2850m (18) 1a 2a 0a 5a 2a 5a Da Da 1a 2a (17) Da 1a
Il s'était illustré à la même époque l'anné dernière à Vincennes avec une victoire et un accessit d'honneur. Il revient également au mieux cet hiver avec un accessit d'honneur sur le parcours qui nous intéresse dans le Prix Octave Douesnel - Groupe II et une victoire dernièrement lors du Critérium Continental - Groupe I - disputé sur le tracé réduit de Vincennes. Il se présente ici en grande condition et sans pression ayant déjà sa place pour le Prix d'Amérique. Il peut avoir de ambitions ce dimanche.

Sébastien Guarato :
David Thomain lui a donné un excellent parcours dans le Critérium Continental pour venir s'imposer tout à la fin. Pour la première fois de sa carrière, il était muni de plaques devant et d'œillères descendantes. Dimanche, il sera présenté de la même façon. Il court ce Prix de Belgique afin de savoir s'il peut figurer dans "l'Amérique" car il est inutile de courir le jour J pour ne faire que le défilé. Sinon, il courra le Prix Ovide Moulinet en février.
4 CASH GAMBLE Dp NIVARD F. BILLARD PH. 2850m (18) Da Da 7a 3a 3a 1a 2a Da 5a 5a 2a 9a
Il se montre moins percutant que par le passé et a déçu sur ses dernières courses avec une septième place sur le parcours qui nous intéresse et deux disqualifications. Franck Nivard estime cependant qu'il aurait pu jouer un premier rôle s'il ne s'était pas montré fautif. Il a quelques bonnes courses l'année dernière à Vincennes et peut se racheter sur son meilleur niveau.

Franck Nivard, le driver - Dans le Prix de Bourgogne, il s'est montré fautif à l'entrée de la ligne droite alors qu'il se décalait avec des ressources. Il aurait joué les premiers rôles. Dimanche, les meilleurs ne vont peut-être pas tout jeter dans la bataille alors que c'est un objectif pour lui. À l'issue d'un bon parcours, il ne devrait pas taper loin. Je suis confiant.
5 DAVIDSON DU PONT   OUVRIE F. BAZIRE J.M. 2850m (18) 2a 1a 3a 1a 1a 3a 2a Da 1a 1a 2a 1a
Il a remporté le Prix de l'Etoile - Groupe I disputé à Vincennes en début d'année et également le Grand Prix de Bretagne - Groupe II en novembre. Il reste sur une deuxième place dans le Prix Ténor de Baune - Groupe II disputé sur le parcours qui nous intéresse et se présente ici avec de logiques ambitions. Il ne sera par contre pas déferré ce dimanche .

Jean-Michel Bazire :
Il répète toutes ses courses. Dernièrement, dans le Prix Ténor de Baune, il a fait le petit parcours et il s'est bien allongé pour finir alors qu'il était ferré. Il sera encore chaussé dimanche afin de préserver ses pieds pour le Prix d'Amérique. Il a bien travaillé en compagnie de Bélina Josselyn, notamment lundi. Drivé à nouveau à l'économie, il va terminer dans les cinq premiers si tout se passe bien.
6 DELIA DU POMMEREUX   BONNE D. ROGER S. 2850m (18) Da 1a 2a 1a 2a 1a 2a 0a 3a 1a 2a 2a
Elle est à reprendre sur sa dernière sortie. Elle avait eu de très belle courses précedemment avec une deuxième place lors du Grand Prix de Bretagne et une victoire lors du Grand Prix du Bourbonnais. Elle se présente ici sans pression étant déjà qualifiée pour le Grand Prix d'Amérique et ne sera pas déferrée ce dimanche. Dans cette configuration, elle ne visera qu'une petite allocation.

Sylvain Roger :
Son échec dans le Prix Ténor de Baune comporte des excuses. Elle s'est retrouvée nez au vent et peu avant la course, elle s'était bloqué le dos dans son box. Elle n'était pas dans son assiette. Malgré cela, elle aurait terminé troisième ou quatrième. Elle s'est faite manipuler depuis et son dos a été soigné. Comme elle est déjà qualifiée pour l'"Amérique", on n'a pas de pression et elle sera ferrée de façon légère. Je veux la voir faire une belle ligne droite.
7 CHARLY DU NOYER   LEBOURGEOIS Y. ALLAIRE PH. 2850m (18) Da 9a Da 2a Da 6a Da Da 1a Da 4a Da
Il n'est pas évident de lui faire confiance. Il se montre très souvent fautif et ses dernières courses ne plaident pas en sa faveur. Il montrait des moyens par le passé et a fait ses preuves à ce niveau ainsi que sur le parcours mais c'est désormais plus difficile. Il tentera de surprendre.

Philippe Allaire :
J'ai eu tout faux avec lui... Nous avons rectifié le tir en le travaillant plus dur. Il est parfait désormais. J'ai aussi effectué un changement au niveau de sa ferrure car j'avais commis l'erreur de le déferrer des postérieurs. Dernièrement, il s'est montré fautif derrière l'autostart mais il volait au heat. Yoann Lebourgeois le connaît par cœur. Il ne faut pas l'écarter pour une petite place.
8 UZA JOSSELYN Da GELORMINI G. AEBISCHER R. 2850m (18) 3a 7a Da 5a 1a Da 1a 1a 2a 2a 5a 5a
Elle s'est illustrée l'été dernier avec deux victoires en Groupe et reste sur une belle course avec une troisième place dans le Prix de Bourgogne, se qualifiant ainsi pour le Grand Prix d'Amérique. Elle va courir sans pression et ne sera déferrée que des antérieurs ce dimanche. Elle fera sa course mais ne visera qu'une petite allocation.

René Aebischer :
Elle a répondu à mon attente dans le "Bourgogne", assurant ainsi sa qualification pour le Prix d'Amérique. Son objectif prioritaire reste le Prix de France où elle sera sur sa meilleure distance. Mardi, à Grosbois, elle a travaillé de bonne manière. Gabriele Gelormini, qui sera son driver le dernier dimanche de janvier, va la retrouver ici. Elle sera déferrée des antérieurs avec des "plastiques" derrière.
9 CARAT WILLIAMS D4 THOMAIN D. GUARATO S. 2850m (18) 4a 4a 5a 2a 2a 6a Da 3a 6a 4a 4a Da
Il n'a pas démérité ces derniers mois ave plusieurs petites places dans les préparatoires mais il n'a pour le moment pas réussi à se qualifier pour le Grand Prix d'Amérique. L'enjeu est donc grand ce dimanche et il donnera son maximum. Il n'étonnerait pas en intégrant le podium.

Sébastien Guarato :
Il a très bien couru dans le Prix de Bourgogne où il s'est malheureusement retrouvé le nez au vent de bonne heure. Il s'est montré très accrocheur ce jour-là. Je sens qu'il se rapproche des meilleurs. Il n'est pas encore qualifié pour le Prix d'Amérique même s'il devrait avoir les gains nécessaires. Dimanche, il peut disputer la victoire à l'issue d'un bon déroulement de course.
10 VALKO JENILAT D4 LAGADEUC F. GUARATO S. 2850m (18) 4a Da 8a 3a 2a 3a 1a 6a 2a 7a Da Da
Il a montré de beaux moyens par le passé et s'est déjà imposé à ce niveau sur le parcours. C'est cependant plus difficile désormais. Il reste sur une quatrième place dans un lot moins relevé et aura fort à faire ce dimanche face à la belle opposition. Il tentera d'accrocher une allocation.

Sébastien Guarato :
Dans le Prix Jean Dumouch, il devait rendre vingt-cinq mètres, tenant alors très bien sa partie. Précédemment, dans le Prix du Bourbonnais, il avait tapé dans la roue de Bird Parker dans la descente, ce qui explique sa faute. Il revient bien même s'il vieillit un peu. Il est évidemment barré pour le succès par plusieurs rivaux, mais il devrait faire sa course.
11 BELINA JOSSELYN D4 BAZIRE J. M. BAZIRE J.M. 2850m (18) 6a 2a Da 6a 3a 1a 3a 2a 2a 1a 4a Da
Elle s'était placée quatrième du Grand Prix d'Amérique 2018. Elle a un peu déçu dernièrement mais elle s'était précemment placée deuxième du Grand Prix du Bourbonnais disputé sur les 2850m de la grande piste. Elle monte en puissance en vue du Prix d'Amérique et se présentera déferrée des quatre ce dimanche. Comme l'indique Jean-Michel Bazire, sa place est sur le podium.

Jean-Michel Bazire :
L'an dernier, j'avais un coup de retard, ma jument étant au top pour le Prix de France. Je la déferre donc des quatre pieds dimanche. Dernièrement, dans le Prix de Bourgogne, elle n'a pas mal couru mais cela s'est passé à contretemps. Elle a bien travaillé et poursuit sa marche en avant. Tout sera une question de parcours mais normalement, elle ne devrait pas sortir des trois premiers.
12 BILLIE DE MONTFORT D4 VERVA P. Y. GUARATO S. 2850m (18) 0a Da 2a 1a 2a 4a 2a 4a 2a 3a 5a 0a
Elle a répondu présente sur l'ensemble de ses courses l'année dernière mais a par contre déçu sur ses dernières sorties avec une disqualification et une dixième place dans le Prix de Bourgogne. Elle sera déferrée des quatre à nouveau ce dimanche et a les moyens de se racheter mais elle doit rassurer.

Sébastien Guarato :
Dans le Prix de Bourgogne, avec son numéro 9, Éric Raffin a pris l'option de la reprendre au départ. Elle s'est retrouvée à l'arrière-garde, dans le sillage de Bélina Josselyn, puis elle a fourni une bonne fin de course. Dimanche, la distance est un peu longue pour ses aptitudes, mais en faisant le petit parcours, elle peut accrocher une place.
13 READLY EXPRESS   GOOP B. NURMOS T. 2850m (18) 2a 1a 3a 5a 2a 1a 1a 3a (17) 1a 1a 1a 1a
Il  s'était placé troisième de cette préparatoire l'année dernière et a remporté le Grand Prix d'Amérique 2018. Il a repris la compétition l'été dernier et est désormais revenu au mieux. Il reste sur une deuxième place dans le Grand Prix de Bourgogne ne sera pas à sous-estimer ce dimanche bien qu'il ne soit pas déferré.

Timo Nurmos :
Initialement, je n'avais pas prévu de courir cette dernière "B", mais après le Prix de Bourgogne, j'ai changé d'avis. Contrairement à l'an dernier, il va courir ferré, mais la tactique sera identique puisqu'il va attendre avant de venir finir. Björn Goop l'a travaillé la semaine passée et je suis venu me mettre à son sulky lundi dernier. De forme, nous sommes dans le parfait tempo.
14 BIRD PARKER   MONCLIN J. PH. ALLAIRE PH. 2850m (18) 8a 3a 3a 2a 2a 2a 1a 4a 2a Da 3a 4a
Il n'a pu se placer que huitième dernièrement dans le Prix de Bourgogne mais il n'était pas sur sa distance. Il revient dans ce Grand Prix de Belgique où il s'était imposé l'année dernière et son mentor indique qu'il est en grande condition, sur la montante. Il peut à  nouveau lutter pour la victoire.

Philippe Allaire :
Dernièrement, dans le Prix de Bourgogne, il a été victime de son numéro 1 derrière l'autostart. Mais cette course lui a redonné beaucoup de moral. Il est vraiment très bien, sur la montante, faisant beaucoup de spa. L'an dernier, il avait remporté cette épreuve en étant ferré. Comme lors de ce succès, il sera muni de quatre alus. Je lui préserve ses pieds pour le Prix d'Amérique dans lequel il sera déferré des quatre pieds.