facebook quinte-pool twitter quinte-pool

Le pronostic du Quinté du 23 novembre 2018 - Prix Arietis

la photo de Franck Nivard et Dauphin du Maxfran
publié le 22/11/2018 par ©quinte-pool.fr


Quinté du VENDREDI 23 NOVEMBRE 2018 - VINCENNES - Réunion 1 - Course 2 - 20h15 - PRIX ARIETIS

55.000 Euros - Attelé, mâles. - Course C, 2.850 mètres - petite piste

pari simple pari couplé  pari couplé ordre  pari trio paris 2 sur 4 pari tiercé pari Quarté+ pari Quinté+ pari multi

Un beau Quinté+ nous attend ce vendredi soir à Vincennes à l'occasion du Prix Arietis. Seize partants seront en lice sur les 2850m de la petite piste de Vincennes. La lutte s'annonce belle pour le podium ainsi que pour les places. Une course intéressante à analyser...
A vos papiers,


chevaux drivers entraineurs   musique
1 DAGUET NORMAND D4 GOOP B. LACROIX V. 2850m 4a 0a 4a Da 4a 1a 1a 2a 1a
Il se montre régulier dans l'ensemble et performant en étant déferré des quatre ce qui sera le cas ce vendredi. Il a répondu présent sur l'ensemble de ses courses disputées cette année sur pistes plates et reste également sur une bonne sortie avec une quatrième place à ce niveau sur la grande piste de Vincennes (devancé par Duel du Gers - 12, Dauphin du Maxfran - 8, Droit d'Auteur - 6). Il va découvrir ce parcours ce qui ne sera pas un souci et devrait une nouvelle fois donner son maximum. Il n'aura pas la tâche facile face à l'opposition mais peut se placer.

Vincent Lacroix :
Il avait soufflé un peu après son bel été. Pour sa semi-rentrée, le 5 novembre, il a eu un bon comportement en trottant 1'14''. Depuis, il affiche un bon niveau de forme. À Paris, il faut viser juste car sa marge est réduite. Cela dit, il répète ses valeurs. Un nouvelle fois déferré des quatre pieds, il peut figurer à l'arrivée d'autant que la petite piste ne sera pas plus mal.
2 DOCTEUR D'ERABLE BONNE D. THOMAIN J.P. 2850m 0a 5a 6a 4a 3a 2a Da 5a
Il est compétitif sur son meilleur niveau et détient une bonne réussite sur le parcours qui nous intéresse mais il n'a ici qu'une course de reprise après une absence de cinq mois et il aura encore besoin de compétition.

David Thomain, fils de l'entraîneur - Il a été volontairement arrêté cet été. Dernièrement, à Saint-Brieuc, pour sa rentrée après quatre mois d'absence, il a prouvé qu'il avait besoin de courir pour retrouver son meilleur niveau. Il restera ferré et cette course va uniquement lui permettre de gagner en condition.
3 DIOCLES D4 VERVA P. Y. GUARATO S. 2850m 0a 6m Da Da Da 7a 9a 6m
Il a montré des moyens sur ses débuts mais il n'évolue plus à son meilleur niveau. Il a enchainé échecs et disqualifications cette année et devra donc rassurer. Sébastien Guarato indique cependant qu'il travaille très bien à l'entrainement. Il devra donc confirmer en course.

Sébastien Guarato :
Il est arrivé depuis peu à la maison. Pour sa première à Cabourg, il a été dominé pour finir. Il travaille pourtant très bien. Il faut donc lui faire retrouver la flamme de la compétition. Je vais lui retirer le bonnet fermé et le déferrer des quatre pieds. On verra bien mais il doit avant tout me rassurer.
4 DIMO D'OCCAGNES D4 OUVRIE F. RIPOLL RIGO A. 2850m 7a 4a 0a 4a 6a 2a 1a 3a 2a 3a
Il a réalisé un très bon premier semestre avec une victoire sur la grande piste de Vincennes et plusieurs accessits. Il s'était également placé troisième sur le parcours qui nous intéresse au printemps (devançant Duel du Gers - 12). Il a repris la compétition en septembre après un break et a désormais trois courses de reprise. Il monte en condition et sera cette fois deferré des quatre. Il sera également à son avantage sur ce tracé et son mentor se montre optimiste.

Antonio Ripoll Rigo :
Il revient au mieux après avoir décompressé pendant quelques mois durant lesquels il est allé au pré puis à la piscine. Ses derniers parcours lui ont pleinement profité. La dernière fois, il s'attaquait à forte partie. L'engagement est plus favorable vendredi soir, sur un parcours qui ne le dérangera pas. Pieds nus, s'il parvient à prendre le train à son compte, gare à lui...
5 DEFI CALENDES D4 MONCLIN J. PH. COLLARD V. 2850m Da 4a Da 4a 4a 0a 1a 4a 3a 0a

Il a eu de belles courses sur la grande piste de Vincennes à la même époque l'année dernière et a également accroché cet été plusieurs allocations en province. Il reste sur une disqualification à Engien mais il restait compétitif pour les places s'il ne s'était pas montré fautif.  Il se présente ici avec de la fraicheur et sera déferré des quatre, configuration où il se montre performant. Il peut lutter pour les places.

Vincent Collard :
Dernièrement, à Enghien, il s'est désuni au moment où son partenaire l'a décalé. C'est dommage car il aurait été dans le coup. Faute d'engagements, il n'a pas été revu depuis, mais il a bien travaillé et il est prêt à fournir sa valeur. Jean-Philippe Monclin le reprend vendredi soir. Les conditions sont favorables et il sera déferré des quatre pieds. Je compte sur lui.

6 DROIT D'AUTEUR D4 DUBOIS J. DUBOIS J.PH. 2850m 3a 8a 3a 3a 3a 1a Aa 1a 3a 2a
Il affiche une belle régularité et reste sur une bonne course avec une troisième place sur le parcours classique de Vincennes (devancé par Duel du Gers - 12 et Dauphin du Maxfran - 8). Il revient également sur ce parcours où il détient une belle réussite (2ème au printemps et 3ème en août). Il sera à nouveau déferré des quatre, configuration où il n'a jamais déçu (2 sur 2). Une belle course est donc attendue.

Les reporters - Il s'est bien comporté dans le Prix d'Amiens, une ligne qui tient assurément la route. Il est en forme et sera de nouveau déferré des quatre pieds. Dans sa catégorie, il a également prouvé son aptitude à ce parcours des 2.850 mètres de la petite piste qu'il avait bouclé, fin août, sur le pied de 1'12''9. Il fait partie des chances sérieuses au départ de cette épreuve.
7 DAYAN WINNER D4 LEBOURGEOIS Y. GUARATO S. 2850m 6a 3a 1a 4a 2a 1a 1a 1a 9a 6a
Il est au mieux cette année ayant répondu présent sur toutes ses courses depuis son retour au printemps. Il s'est imposé à quatre reprises en province et reste également sur de bonnes courses avec une troisième place à Cabourg et une sixième place sur la grande piste de Vincennes. Il revient sur ce parcours où il s'était placé à deux reprises à la même époque l'année dernière. Sa tâche sera plus difficile ce vendredi face à l'opposition mais au vu de sa forme, il peut accrocher une allocation.

Sébastien Guarato :
Après avoir aligné les bonnes performances en province, il n'a pas démérité pour son retour à Vincennes. Il s'est retrouvé un peu loin dans le parcours avant de bien lutter dans la phase finale. Vendredi, il est dans sa catégorie mais sans avoir trop de marge de manœuvre. La petite piste sera mieux pour lui. À l'issue d'un parcours à l'économie non loin de la tête, il peut figurer à l'arrivée.
8 DAUPHIN DU  MAXFRAN D4 NIVARD F. CHERBONNEL D. 2850m 2a 0a 9a 1a 7a 1a 3a 1a
Il a réalisé un excellent début d'année avec trois victoires à Vincennes dont une sur le parcours qui nous intéresse. Il a repris la compétition en octobre et a désormais trois courses de reprise. Il monte en condition et reste sur une belle course avec un accessit d'honneur sur la grande piste de Vincennes (devancé par Duel du Gers-12). Il forme une très belle entente avec Franck Nivard et sera de nouveau déferré ce vendredi. Son mentor en attend logiquement une belle prestation.

David Cherbonnel :
Début novembre, pour son retour à Vincennes, il était bien avancé en condition. Il s'est très bien comporté ce jour-là, n'étant devancé qu'à la fin et après lutte par Duel du Gers. Il a eu le temps de pleinement récupérer de ses efforts et se présentera en pleine forme. Revenir sur la petite piste ne lui posera pas de problème. Mardi matin, il était très bien au travail. Je le vois donc lutter pour les premières places.
9 DUSTY WOOD D4 MOTTIER M. BAUDRON L. 2850m 7m 4a Dm 2a Dm 3a 4a Da
 Il se montre peu fiable et n'a pas une grande marge mais il reste compétitif pour les places dans ce lot. Il s'était placé sur le parcours l'année dernière et a obtenu plusieurs accessits cette année sur piste plate. Il a également répondu présent sur toutes ses dernières courses depuis l'été en étant déferré des quatre, ce qui sera le cas ce vendredi. Il peut surprendre s'il reste dans ses allures.

Les reporters - Il manque de régularité et fait parfois preuve de caractère. Physiquement, il n'a pas l'air mal comme l'indiquent ses dernières performances. Il est dans sa catégorie mais il n'a pas les moyens de contourner ses adversaires. Confié pour la première fois à Mathieu Mottier et déferré des quatre pieds, il peut être considéré comme un possible trouble-fête.
10 DREAMER BOY Dp DREUX Y. DREUX Y. 2850m 1a 3a 1a 1a 1a 3a 1a Da 3a
 Il affiche une belle régularité et aligne les bonnes performances depuis le printemps. Il s'est imposé à cinq reprises sur pistes plates et son mentor le dit toujours en grande condition physique. Il revient également sur ce parcours où il s'était placé troisième en avril (devancé par Droit d'Auteur - 6). Il se montre plus fiable désormais et peut avoir des ambitions pour le podium.

Yves Dreux :
Je comptais sur lui l'hiver dernier et c'est finalement à partir du printemps qu'il a aligné les bonnes performances. Il est toujours en grande condition physique et l'engagement est très favorable ici. Il avait gagné sur les 2.200 mètres de la petite piste, il y a tout juste un an, et il sera encore mieux sur cette longue distance. Si tout se passe bien, il a encore sa place dans les trois premiers.
11 DORUS WELL GELORMINI G. WILDERBEEK A. 2850m Da 3a 6a 8a Da 0a 0a 0a Da
Il se montre intermittent et pas des plus fiables. Il reste cependant capable de surprendre comme ses deux victoires en début d'année sur la grande piste de Vincennes. Il a essuyé plusieurs échecs depuis mais a refait surface le mois dernier avec une troisième place à Enghien (devançant Dusty Wood -9). Il a été préparé en vue de ce meeting d'hiver et n'est pas à sous-estimer.

Julien Riallot, manager de l'écurie - A Vire, on a voulu le munir de plaques sous les antérieurs. L'essai n'a pas été concluant. Il a bien travaillé depuis et sa forme est sûre. C'est un cheval qui n'est pas compliqué, mais il faut cependant faire attention en partant. Il est ensuite capable d'aller devant. La petite piste ne va donc pas le déranger et "Gaby" le connaît bien. Il a été préservé en vue de ce meeting d'hiver. On compte donc sur lui.
12 DUEL DU GERS Dp ABRIVARD M. ABRIVARD M. 2850m 1a 9a 1a 7a 0a 2a 6a 3a 1a
Il se montre régulier et performant en étant déferré. Il s'est imposé surs ses deux dernières courses disputées sur la grande piste de Vincennes en étant déferré des postérieurs ce qui sera le cas ce vendredi. Dernièrement, il devançait Dauphin du Maxfran (8), Droit d'Auteur (6), Daquet Normand (1). Il est par contre moins en réussite sur le parcours qui nous intéresse mais au vu de sa forme actuelle, une belle course sera logiquement attendue.

Matthieu Abrivard :
Même s'il a bénéficié d'un bon déroulement de course, il s'est imposé de plaisante manière dernièrement. La petite piste ne va pas le déranger et il est capable d'entamer son effort plus tôt si besoin. Il est resté au mieux et découvre dans la foulée un engagement idéal. J'en attends une confirmation.
13 DUC DU LUPIN WIELS A. MARMION J.P. 2850m 3m 2m 5a 7a 1a 2a 7a 6a
Il a fait ses preuves dans de bons lots en province et à Vincennes. Il a repris la compétition cet été après une absence de cinq mois et a accroché plusieurs accessits et une victoire depuis sur pistes plates. Il reste également sur de bonnes courses sous la selle. Il peut avoir des ambitions dans ce lot.

Jean-Paul Marmion :
Ses derniers parcours au trot monté lui ont permis de s'endurcir. Pour son retour à l'attelage, il dispose d'un engagement favorable. Véloce en partant, il sera à son affaire sur la petite piste. Si tout se passe bien, mon pensionnaire devrait terminer parmi les cinq premiers, en sachant que Dreamer Boy me paraît dur à battre.
14 DEFI PIERJI D4 ABRIVARD L. ABRIVARD L.CL. 2850m 4a 1a 9a 0a 6a 0a 4a 0a (17) 8a
Il s'était montré intermittent ces derniers mois mais reste sur deux belles courses en province avec une victoire à Cabourg (devançant Dayan Winner-7, Dimo d'Occagnes - 4) et une quatrième place à Saint-Brieux tout en rendant de la distance (devancé par Dreamer Boy - 10). Il revient sur ce parcours où il avait répondu présent sur chacune de ses courses disputées l'année dernière. Revenu au mieux, il peut avoir des ambitions.

Alexandre Abrivard, fils de l'entraîneur - Il reste sur de bonnes performances en province sur des pistes à main droite. Il est plus à l'aise sur ce genre de parcours. Cela dit, il s'est déjà bien comporté sur le profil qui nous intéresse. Il est toujours au top, mais à Vincennes, le rythme est plus élevé qu'en province. Il devra donc bénéficier d'un déroulement de course favorable à la corde pour accrocher une place.
15 DESTIN CARISAIE D4 RAFFIN E. THUET J.E. 2850m 6a 1a Da 8a 2a 2a 4a 1a 1a
Il a réalisé un excellent premier semestre, enchainant quatre victoires dont une sur la grande piste de Vincennes. Il s'est à nouveau imposé sur le même parcours en étant déferré des quatre en septembre, ce qui sera le cas ce vendredi. Il n'a par contre été vu qu'à une reprise sur la petite piste (avec une quatrième place au printemps). Son mentor le dit néanmoins en grande condition et il a été bien préparé en vue de cet engagement. Il visera le podium.

Jacques-Etienne Thuet :
Dernièrement, à Saint-Brieuc, dans une course rythmée, il a eu beaucoup de mal à négocier les tournants à droite. Cette sortie avait pour objectif de l'amener au top pour ce bel engagement. Il est même mieux de condition que lors de son succès fin septembre à Vincennes. Il sera déferré des quatre pieds comme ce jour-là. C'est un pisteur et Eric Raffin le connaît par cœur. Ma seule réserve, c'est la petite piste.
16  DUDU DU NOYER D4 BAZIRE J. M. ROGER S. 2850m 8a 2a 2a 1a 2a (17) 3a 3a 2a
Il s'est montré irréprochable lors de son dernier meeting d'hiver ayant répondu présent sur toutes ses courses disputées à Vincennes. Il n'est jamais sorti du podium et compte une victoire sur le parcours classique et une deuxième place sur le parcours qui nous intéresse. Il n'a par contre ici qu'une course de reprise après huit mois d'absence. Il n'était pas déferré, il le sera ce vendredi. Son mentor le juge prêt à reprendre le cours de ses bonnes performances.

Sylvain Roger :
Je l'ai volontairement économisé durant l'année pour ce meeting d'hiver. Pour son retour à Vincennes, mi-novembre, sans artifice et avec les oreilles bouchées, il a plutôt bien tenu sa partie. Là, je lui remets le bonnet fermé et le déferre des quatre pieds. Courir à huit jours n'est pas un souci. Il a du travail derrière lui et me paraît donc prêt à fournir sa meilleure valeur.