facebook quinte-pool twitter quinte-pool

Le pronostic du Quinté du 27 janvier 2019 - Prix d'Amérique 2019

Prix d'Amérique 2019
publié le 27/01/2019 par ©quinte-pool.fr



Quinté du  DIMANCHE 27 JANVIER 2019 - VINCENNES - Réunion 1 - Course 5 - 16h05 - GRAND PRIX D'AMERIQUE

900.000 Euros - Attelé. - Groupe I - 2.700 mètres - grande piste

pari simple pari couplé  pari couplé ordre  pari trio paris 2 sur 4 pari tiercé pari Quarté+ pari Quinté+ pari multi



chevaux   drivers entraineurs   musique
1 LOOKING SUPERB D4 ABRIVARD A. BAZIRE J.M. 2700m Da (18) 1a 7a 7a 5a 2a
Il a débuté sur notre sol cet hiver et a échoué sur sa première course à Vincennes. Il a cependant montré un tout autre visage ensuite, s'imposant lors du Prix Ténor de Baune - Groupe II disputé sur le parcours classique de Vincennes (devançant Davidson du Pont - 4) . Il a ainsi obtenu sa qualification pour le Grand Prix d'Amérique. Il reste par contre sur une disqualification. Il a cependant été bien préparé depuis par Jean-Michel Bazire qui se montre plutôt confiant. Il peut surprendre à belle cote.

Jean-Michel Bazire :
Lors de sa dernière sortie, j'avais demandé à Alexandre Abrivard de le faire travailler s'il s'élançait au galop. Il a effectué les 2.000 mètres sur le pied de 1'11'' en retrait. Ce n'est pas commun d'autant qu'il est froid et qu'il était seul. Il a enchaîné les exercices durs pour arriver au mieux. Actuellement, je le place derrière mes deux autres pensionnaires avec Bélina en tête et Davidson en deux. Mais il va être dans le coup...

2 BAHIA QUESNOT D4 GUELPA J. GUELPA J. 2700m 2a 9a (18) 1a 9a 0a 0a 8a
Elle n'est pas de tous les jours mais elle vient de confirmer la confiance que lui accordait Junior Guelpa en se plaçant deuxième du Grand Prix de Belgique sur les 2850m de la grande piste de Vincennes et obtenant ainsi son ticket pour ce Grand Prix d'Amérique. Elle a également prouvé à cette occasion qu'elle pouvait être performante sur la grande piste. Sa tâche semble difficile ce dimanche face à l'élite mais son mentor la dit au meilleur de sa forme. Elle tentera de surprendre.

Junior Guelpa :
Elle n'a pas volé sa qualification dans le Prix de Belgique où elle a dû venir tout en dehors. L'objectif était rempli, prouvant également qu'elle était performante sur la grande piste. Depuis, elle a très bien évolué. Mercredi, elle ne touchait pas terre lors d'exercices rapides. Je ne l'ai jamais eue comme cela. On ne peut que tabler sur un meilleur parcours cette fois. On a le droit de rêver.

3 ERIDAN D4 RAFFIN E. GUARATO S. 2700m 4a (18) 1a 2a 0a 5a 2a 5a
Il détient une belle pointe de vitesse comme en atteste sa victoire lors du Prix Charles Tiercelin - Groupe II disputé sur le parcours l'année dernière ou encore sa victoire lors du Critérium Continental - Groupe I disputé le mois dernier. Il reste également sur une belle course avec une quatrième place lors du Grand Prix de Belgique disputé sur les 2850m de la grande piste. A noter qu'il sera déferré des quatre pour la première fois à l'occasion de ce Grand Prix d'Amérique. Comme l'indique Sébastien Guarato, il ne serait pas étonnant de le voir se mettre en évidence.

Sébastien Guarato :
Dans le Prix de Belgique, il a effectué le petit parcours mais sa fin de course n'est toutefois pas passée inaperçue. Il est au mieux et de mes cinq pensionnaires au départ dimanche, il est avec Bold Eagle celui qui possède la meilleure pointe de vitesse finale. Personnellement, je ne serais pas étonné de le voir se mettre en évidence.

4 DAVIDSON DU PONT D4 OUVRIE F. BAZIRE J.M. 2700m 9a (18) 2a 1a 3a 1a 1a 3a
Il est à reprendre sur sa dernière course où il se préparait en vue de ce Grand Prix. Il se montre irréprochable et a aligné de nouveau de très belles courses cet hiver. Il a remporté le Grand Prix de Bretagne disputé sur ce parcours (devançant Délia du Pommereux - 5, Bird Parker- 16, Bold Eagle - 18, Carat Williams - 9) et s'est placé deuxième du Prix Ténor de Baune. Il se présente ici en étant déferré des quatre et visera le podium.

Jean-Michel Bazire :
Dans le Prix de Belgique, il était ferré lourd avec des alus et des plaques car il avait besoin de confort, après avoir eu deux seimes. Il a bien fini en retrait. Comme Bélina Josselyn et Looking Superb, il a effectué un gros travail lundi à Grosbois. Tout va bien. Dimanche, il sera pieds nus, sans rien et muni d'un débouche-oreilles. Franck Ouvrie lui sera une nouvelle fois associé.

5 DELIA DU POMMEREUX D4 BONNE D. ROGER S. 2700m 8a (18) Da 1a 2a 1a 2a 1a
Elle est à reprendre sur ses dernières sorties. Elle répond présente sur toutes ses courses au plus haut niveau et s'était illustrée cet hiver avec une deuxième place dans le Grand Prix de Bretagne et une victoire dans le Grand Prix du Bourbonnais. Elle n'était pas déferrée dernièrement dans le Grand Prix de Belgique , elle le sera ce dimanche. Le podium sera difficile mais elle peut se placer.

Sylvain Roger :
Il faut effacer ses deux dernières sorties. Elle a eu de la température après le Prix de Belgique ce qui explique sa contre-performance. Depuis, elle s'est montrée rassurante à l'exercice, notamment lundi avec Damien Bonne. Jument très dure, elle est capable de suivre tous les trains. Avec une très bonne course, elle peut se glisser à l'arrivée.

6 CHARLY DU NOYER D4 VERCRUYSSE P. ALLAIRE PH. 2700m 0a (18) Da 9a Da 2a Da 6a
Sa tâche s'annonce difficile. Il avait montré de sérieux moyens par le passé avec notamment une victoire dans le Critérium des 4 ans - Groupe I et des victoires également en Groupe II mais il n'évolue plus à son meilleur niveau. Il se montre peu sûr et a également nettement échoué cet hiver lors des préparatoires. Il sera déferré des quatre ce dimanche et tentera de surprendre.

Philippe Allaire :
Après le désistement d'Erminig d'Oliverie, il a sa place dans les dix-huit. Depuis quelque temps, nous le travaillons plus durement. Malheureusement, il ne confirme pas en compétition ce qu'il montre le matin. L'an dernier, il avait bien tenu sa partie avant de s'enlever à la sortie du tournant final. Déferré des quatre pieds, il fera de son mieux.

7 URLO DEI VENTI Da GREPPI A. CASILLO G. 2700m 4a (18) 1a 6a Da 1a 1a 1a
Il aligne de bonnes courses en Italie et également sur notre sol. Il avait remporté le Prix du Luxembourg - Groupe III à la même époque l'année dernière sur le tracé réduit de Vincennes (devançant Uza Josselyn - 8) et s'était placé troisième du Prix Marcel Laurent - Groupe II. C'est par contre un spécialiste des parcours de vitesse et il devra faire ses preuves sur la plus longue distance ici et également sur ce parcours où il va débuter.

Stefano Simonelli: Urlo Dei Venti est en belle forme. Maintenant, il y a eu un virus à l’ecurie et il me semble être passé à travers. C’est un rêve de participer à l' »Amérique ». Il y a du bon monde mais, avec le bon parcours, il peut, pourquoi pas, finir cinquième.

8 UZA JOSSELYN D4 GELORMINI G. AEBISCHER R. 2700m 6a (18) 3a 7a Da 5a 1a Da
Elle a aligné de belles courses l'année dernière avec notamment une deuxième place dans le Prix René Ballière - Groupe I disputé sur le tracé réduit de Vincennes où elle devançait Bélina Josselyn (12), Bird Parker (16). elle s'est également illustrée cet hiver avec une troisième place lors du Grand Prix de Bourgogne (sur 2100m). Sur plus long, elle n'a par contre pu obtenir que de petites allocations. Elle tentera d'accrocher une allocation.

René Aebischer :
Elle a tracé une bonne ligne droite dans le Prix de Belgique. Il était aussi important que Gabriele Gelormini se la remette en main. Depuis, elle a bien travaillé à Grosbois, notamment mercredi, effectuant deux accélérations bien sur la main. J'espère qu'elle bénéficiera d'un parcours heureux. Dès lors, on ramassera tout ce qu'on peut ramasser... Elle sera cette fois pieds nus.

9 CARAT WILLIAMS D4 THOMAIN D. GUARATO S. 2700m 3a (18) 4a 4a 5a 2a 2a 6a
 Il s'était placé quatrième du Grand Prix de Paris - Groupe I l'année dernière et a prouvé cet hiver qu'il pouvait rivaliser avec les meilleurs. Il reste sur une troisième place dans le Grand Prix de Belgique disuté sur les 2850m de la grance piste (devancé par Bird Parker-16 et Bahia Quesnot-2). il aura du mal à rivaliser pour le podium ce dimanche mais comme l'indique son mentor, il est sur la montante et peut se placer ce dimanche.

Sébastien Guarato :
Il répète toutes ses courses et pour moi, il a franchi un palier cet hiver. Il est meilleur qu'il y a un an, c'est certain. C'est un cheval de Groupe I. Plus le rythme de la course sera soutenu, plus il sera à son affaire. Je le crois capable de terminer parmi les cinq premiers.

10 VALKO JENILAT D4 LAGADEUC F. GUARATO S. 2700m Da (18) 4a Da 8a 3a 2a 3a
Il n'évolue plus à son meilleur niveau et n'aura pas la tâche facile ce dimanche. Il s'était placé neuvième du Grand Prix d'Amérique l'année dernière. Il a obtenu une petite place cet hiver sur la grande piste de Vincennes mais a par contre échoué sur ses autres courses. Il tentera d'accrocher une petite allocation.

Sébastien Guarato :
Malchanceux dans la phase finale du Prix de Belgique, il a cependant remontré le bout de son nez. Il m'a rassuré ce jour-là et a confirmé son regain de forme depuis à l'entraînement. Il va tenter de briguer une petite place dimanche, comme la plupart de ses adversaires.

11 TRADERS Da LEBOURGEOIS Y. ALLAIRE PH. 2700m 2m 2m (18) 8a 1m 1a 1a
Il détient un fort potentiel sous la selle. Il avait remporté le Prix de Cornulier - Groupe I l'année dernière et s'est placé deuxième cette année. Il montre également de beaux moyens à l'attelé comme en atteste sa victoire l'année dernière lors du Prix Kerjacques - Groupe II disputé sur le parcours qui nous intéresse. Face à l'opposition, sa tâche ne sera pas facile mais il reste capable de surprendre.

Philippe Allaire :
Dans le Prix de Cornulier, il a été battu par un crack. Il a dû faire 1700 mètres sur le pied de 1'10''. Je craignais qu'il ait brûlé pas mal d'énergie mais jeudi, il a bien travaillé. Il a parfaitement récupéré de ses efforts. Il n'a perdu que trois kilos sur sa course de dimanche et ses analyses de sang sont bonnes. Il a été scopé et tout est nickel. C'est un bon trouble-fête. Tout est possible avec lui.

12 BELINA JOSSELYN D4 BAZIRE J. M. BAZIRE J.M. 2700m Da (18) 6a 2a Da 6a 3a 1a
Elle s'était placée quatrième du Grand Prix d'Amérique l'année dernière et deuxième du Grand Prix de Paris - Groupe I. Elle s'est placée deuxième cet hiver du Grand Prix du Bourbonnais et se serait imposée dernièrement dans le Grand Prix de Belgique si elle n'avait pas été distancée. Elle a le potentiel pour rivaliser avec les meilleurs ce dimanche et visera logiquement le podium, voir la victoire.

Jean-Michel Bazire :
Dans le Prix de Belgique, j'avais tenu à la déferrer. Elle était magnifique. Nous avons pris aisément la mesure de Bird Parker, qui était ferré, mais je connaissais mon sort, après avoir gêné Valko Jenilat. Lundi, elle a très bien travaillé à Grosbois. Elle était superbe et bien cool, ce qui est le plus important. Comme tout le monde se tient de près, ce sera une question de parcours. Sachez également qu'elle aura un débouche-oreilles.

13 LIONEL D4 ANTONSEN G. REDEN D. 2700m 4a (18) 1a 2a 2a 6a Da 1a
Il s'était placé troisième du Grand Prix d'Amérique il y a deux ans. Il n'a par contre pu s'illustrer l'hiver dernier et n'a évolué qu'en Suède depuis. Sur son meilleur niveau, il peut jouer les trouble-fêtes et son mentor indique qu'il est en belle condition mais il n'a pas été revu à Vincennes depuis un an.

Daniel Redén :
Il n'a rien à perdre. S'il venait à prendre une place dans les cinq premiers, cela résonnerait comme une victoire pour son propriétaire-driver. En tout cas, le cheval affiche une belle forme et beaucoup d'entrain le matin. Qu'en sera-t-il dimanche après-midi ?

14 BILLIE DE MONTFORT D4 VERVA P. Y. GUARATO S. 2700m 7a (18) 0a Da 2a 1a 2a 4a
Sa tâche s'annonce difficile. Elle a montré de sérieux moyens par le passé et s'est illustrée au plus haut niveau mais c'est désormais plus difficile. Elle reste sur deux échecs dans le Grand Prix de Bourgogne et le Grand Prix de Belgique. Elle aura fort à faire ce dimanche.

Sébastien Guarato :
Elle a réalisé une année 2018 de toute beauté. Elle n'a plus à prouver sa classe. Elle n'est pas compliquée et sait tout faire. Bien sûr, elle devra effectuer le petit parcours dimanche. Comme bon nombre de ses adversaires, elle peut prétendre à une éventuelle sixième ou septième place.

15 READLY EXPRESS D4 GOOP B. NURMOS T. 2700m 5a (18) 2a 1a 3a 5a 2a 1a
Il aligne victoires et accessits au plus haut niveau. Il a remporté le Grand Prix d'Amérique l'année dernière et s'annonce une nouvelle fois très compétitif. Il s'est placé deuxième cet hiver du Grand Prix de Bourgogne et n'a pas forcé dernièrement dans le Grand Prix de Belgique avec une cinquième place en n'étant pas déferré. Il est prêt pour ce dimanche et visera le doublé. La lutte sera belle pour le podium...

Timo Nurmos :
Ses courses de préparation ont été des plus satisfaisantes. Comme rien n'a contrarié son programme, j'aborde cet événement avec de la sérénité, tout en sachant qu'il nous faudra être, au moins, aussi fort que lors de son succès de l'an dernier. En effet, nos principaux adversaires semblent être encore meilleurs qu'en 2018.

16 BIRD PARKER D4 MONCLIN J. PH. ALLAIRE PH. 2700m 1a (18) 8a 3a 3a 2a 2a 2a
Il avait remporté le Grand Prix de Belgique l'année dernière et s'était placé sixième du Grand Prix d'Amérique en n'étant déferré des postérieurs. Cet hiver, il s'est placé troisième du Grand Prix du Bourbonnais et reste sur une nouvelle victoire lors du Grand Prix de Belgique. Il va se présenter ici déferré des quatre ce qui lui arrive très rarement (mais ce qui ne lui avait pas réussi). Il a le potentiel pour accrocher une belle place.

Philippe Allaire :
Il n'a pas couru à l'automne car nous avons tout axé sur l'hiver. Il répète toutes ses courses sauf dans le Prix de Bourgogne. On ne peut pas lui en vouloir, victime du 1 derrière l'autostart. Toujours est-il qu'il a fait une course au moral ce jour-là, en étant emmuré vivant. Dans le Prix de Belgique, il a bénéficié de circonstances favorables. Actuellement, il est super mais je suis obligé de prendre le risque de le déferrer des quatre pieds.

17 PROPULSION D4 KIHLSTROM O. REDEN D. 2700m (18) 2a 3a 1a 1a 1a 1a 1a
Il s'était placé quatrième du Grand Prix d'Amérique en 2017 et troisième l'année dernière (devancé par Readly Express-15 et Bold Eagle -18) . Il a depuis enchainé les victoires et accessits en Suède. On ne l'a pas vu cet hiver à Vincennes mais comme l'indique son mentor, il se déplace ici pour la victoire. Il a logiquement sa place dans la combinaison gagnante.

Daniel Redén :
Jeudi, à Chamant, il a travaillé comme jamais il ne l'avait fait lors de ses séjours précédents en France. C'est très encourageant car quatre jours avant, il avait été extraordinaire sur ma piste, en Suède, lors d'une séance de haute intensité. Nous venons pour gagner, mais nous ne sommes pas les seuls à avoir cette intention.

18 BOLD EAGLE D4 NIVARD F. GUARATO S. 2700m (18) 1a 6a 4a 1a 1a 1a Da
Il a rassuré dernièrement en s'imposant lors du Grand Prix de Bourgogne. Ce grand champion a remporté deux Prix d'Amérique et s'est placé deuxième de la dernière édition. Il y a eu quelques doutes cet hiver mais il a donc montré dernièrement qu'il était revenu au mieux. Franck Nivard a indiqué que la principale difficulté de Bold Eagle sera le parcours. Il a vieilli et doit désormais trouver un bon dos (l'idéal serait d'être derrière Readly Express). La différence se fera ensuite dans la ligne droite.

Sébastien Guarato :
Depuis sa victoire dans le Prix de Bourgogne, il a eu le temps de bien récupérer, reprenant également de la fraîcheur. Dimanche, je vais le déferrer des quatre pieds comme dans le "Bourbonnais" où il s'était retrouvé un peu loin durant le parcours. Il avait été obligé d'attaquer trop tôt ce jour-là. Quand on peut lui cacher l'effort et ne faire que les 300 derniers mètres, il va très vite. Il a toute ma confiance dimanche.